Home 2015 mars 20 Les risques du travail de nuit sur la santé

Les risques du travail de nuit sur la santé

Les risques du travail de nuit sur la santé

Comme l’affirme le code du travail, le travail de nuit doit demeurer exceptionnel. Malheureusement, les entreprises modernes sont de plus en plus nombreuses à imposer à ses salariés de travailler la nuit, au-delà des limites légales. Cette situation est surtout remarquée dans les services de restauration, de transport et dans les centres d’appel. Pourtant, un travail de nuit constitue un facteur de risque grave pour la santé. En effet, il entraine un bouleversement du rythme biologique. Ce qui est à l’origine de nombreux problèmes.

Les impacts directs sur la santé

Le travail de nuit est synonyme de réduction des heures de sommeil. Or, on sait pertinemment qu’un déficit chronique de sommeil provoque directement la fatigue. Cette dernière est facteur de stress et cause directe de manque de vigilance et de perte de mémoire. Le cerveau en est donc le premier affecté. Le travail de nuit engendre également des troubles cardiovasculaires, des troubles digestifs et nutritionnels. Ceci s’explique par le bouleversement du rythme circadien du métabolisme. Les personnes âgées et les femmes enceintes sont les plus concernées par ces effets négatifs. Une étude récente a même révélé que le travail de nuit présente des risques du cancer du sein. L’organisme et l’horloge interne de l’être humain est bouleversé par les troubles du sommeil donc il ne fonctionne plus de façon normale, ce qui peut susciter des risques cancérigènes.

Comment rester en bonne santé tout en travaillant la nuit ?

Etant conscient des risques graves présentés par le travail de nuit sur la santé, les salariés doivent malgré tout continuer leur travail à cause de la difficulté financière. Alors comment y remédier ? Vous devez récupérer votre sommeil donc un jour de repos est recommandé. Le mieux serait de rattraper votre sommeil le matin. Si vous n’arrivez pas à dormir, vous devez consulter un médecin qui pourrait vous prescrire de la mélatonine ou autres médicaments adaptés à votre état de santé. N’oubliez pas de manger équilibré et de privilégier les aliments riches en calcium et en fer. Il faut surtout éviter de sauter les repas, et de manger des aliments trop épicés et trop gras.

Author: admin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *